EPFL Magazine N° 26

ÉDITO

Un défi fondamental


ENSEIGNEMENT

Repenser la formation pour cultiver la soif d’apprendre

enseignement_sommaire_03

Go-Lab pour encourager l’enseignement des sciences à l’école secondaire


Les cahiers programmables, flexibles et stables


«L’enseignement est tellement important qu’il doit être plus valorisé»


50 ANS DE L’EPFL

«Je me souviendrai toujours de mon examen de thèse, un des bons moments de ma vie»


VU ET ENTENDU SUR LE CAMPUS

Combat de sumos amateurs

vu_sommaire

ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES

Un laser compact pour détecter les polluants

actu_sommaire

Des algorithmes pour faciliter les inventaires forestiers


Une start-up se lance dans le nettoyage de l'espace


Détecter les maladies depuis chez soi grâce à la photonique


INTERVIEW

Klaus von Klitzing: Using fundamental science to measure our world

interview_sommaire

50 ANS DE L’EPFL

Scientastic vous invite à Sion pour un week-end au cœur du numérique

50_sommaire

Revoilà la fête du campus


CAMPUS

ConneXion helps foreigners feel more at home in Switzerland

campus_sommaire

Quel avenir pour nos terrains agricoles?


L’EPFL Extension School offre des bourses


La face cachée des objets


Bon appétit!


«La première image de trou noir, c’était il y a 40 ans»


La Junior Entreprise EPFL, actrice de la formation des étudiants


Un MOOC pour les assistants doctorants à l’enseignement


Groundscape(s)


Un rallye humanitaire entre Lausanne et la Mongolie


Lausanne Racing Team dévoile sa voiture de course électrique


L’AGEPolytique, porte-parole de la communauté étudiante


Quand la physique fait son show


LECTURE

La sélection des libraires


CULTURE

Entre le Musée de l’Elysée et l’EPFL, l’heureuse rencontre de l’art et de la science

culture_sommaire

Voyage à travers trois siècles de Park Systems


Printemps de La Grange


Les événements à venir


ÉVÉNEMENTS

Les points forts des 50 ans de l’EPFL

fin_sommaire

CAMPUS

SOLIDARITÉ

 

Un rallye humanitaire entre Lausanne et la Mongolie

C’est le défi fou que deux étudiants en Master vont tenter de relever.

 

Cet été, deux étudiants vont participer à la grande aventure humanitaire motorisée de la planète : le Mongol Rally. Ils se lancent dans un voyage de plus de 15’000 kilomètres, à bord de leur petit bolide de 1988 qui traversera 17 pays, entre la Suisse et la Mongolie, pour s’achever à Ulan Ude en Russie. Le départ aura lieu le 21 juillet pour un voyage de deux mois à travers les routes les plus belles et plus périlleuses du monde. L’aventure s’achèvera le 15 septembre.

 

Gauthier de Dreuille, un des deux pilotes, raconte: «Nous faisons cette aventure pour dépasser nos limites, mais nous voulons aussi soutenir deux associations qui nous tiennent à cœur. Nous avons donc lancé une cagnotte afin de lever des fonds.» L’équipage fait donc appel aux dons ainsi qu’à des entreprises pour les sponsoriser afin de lever 5000 francs.

Vous pouvez suivre leur aventure hors du commun, les sponsoriser et participer à leur levée de fonds en visitant leur page Facebook www.facebook.com/babacar.mongol/ ou en les suivant sur Instagram babacar.mongol.

Gauthier de Dreuille et Charles Geffroy sur leur bolide.

INAUGURAL LECTURE

 

Minority reporting: Tools that crack unconventional signaling codes

Prof. Yimon Aye

 

Abstract

To coordinate responses and maintain fitness, different functional units within the cell must communicate. Such dialog often occurs through small-molecule mediators.  But just as words can vary in meaning, depending on context, locale, and language, small-molecule chemical signals are varied, and can trigger manifold responses that require context to be understood. I will present how we have engineered multifunctional tools that can dissect some of the most challenging cellular communication networks.

I will highlight our recent discovery underlying how the replication machinery is repurposed by a native chemical signal to promote tumor suppression (2018 Nature Chemical Biology), and how reactive native chemical signals – once thought to be too highly promiscuous to convey a message – pick out precise protein targets to regulate cell survival (2017 Nature Chemical Biology). I will show how such processes can be used for cancer-subtype specific cell killing in culture and in mice.

 

Biography

Born and raised in Burma, Yimon Aye achieved her undergraduate degree in Chemistry at the University of Oxford (UK) and PhD degree in Physical Sciences at Harvard University (USA). She received her postdoc training in Life Sciences at MIT (USA) as a Damon Runyon cancer research fellow. In her independent career that began mid-2012, Yimon Aye set out to understand the detailed mechanisms of electrophile signaling. This impetus culminated in the development of “REX” technologies (T-REX™ delivery and G-REX™ profiling).

In a parallel research program, she studies pathways involved in genome maintenance and nucleotide signaling, including the mechanisms of anticancer drugs in clinical use. In Autumn 2018, she and her team members established the Laboratory of Electrophiles and Genome Operation (LEAGO) at EPFL.

> INFORMATION: memento.epfl.ch

 

> REGISTRATION REQUIRED: go.epfl.ch/yimonaye

 

> LABORATORY: Leago.epfl.ch