EPFL Magazine N° 26

ÉDITO

Un défi fondamental


ENSEIGNEMENT

Repenser la formation pour cultiver la soif d’apprendre

enseignement_sommaire_03

Go-Lab pour encourager l’enseignement des sciences à l’école secondaire


Les cahiers programmables, flexibles et stables


«L’enseignement est tellement important qu’il doit être plus valorisé»


50 ANS DE L’EPFL

«Je me souviendrai toujours de mon examen de thèse, un des bons moments de ma vie»


VU ET ENTENDU SUR LE CAMPUS

Combat de sumos amateurs

vu_sommaire

ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES

Un laser compact pour détecter les polluants

actu_sommaire

Des algorithmes pour faciliter les inventaires forestiers


Une start-up se lance dans le nettoyage de l'espace


Détecter les maladies depuis chez soi grâce à la photonique


INTERVIEW

Klaus von Klitzing: Using fundamental science to measure our world

interview_sommaire

50 ANS DE L’EPFL

Scientastic vous invite à Sion pour un week-end au cœur du numérique

50_sommaire

Revoilà la fête du campus


CAMPUS

ConneXion helps foreigners feel more at home in Switzerland

campus_sommaire

Quel avenir pour nos terrains agricoles?


L’EPFL Extension School offre des bourses


La face cachée des objets


Bon appétit!


«La première image de trou noir, c’était il y a 40 ans»


La Junior Entreprise EPFL, actrice de la formation des étudiants


Un MOOC pour les assistants doctorants à l’enseignement


Groundscape(s)


Un rallye humanitaire entre Lausanne et la Mongolie


Lausanne Racing Team dévoile sa voiture de course électrique


L’AGEPolytique, porte-parole de la communauté étudiante


Quand la physique fait son show


LECTURE

La sélection des libraires


CULTURE

Entre le Musée de l’Elysée et l’EPFL, l’heureuse rencontre de l’art et de la science

culture_sommaire

Voyage à travers trois siècles de Park Systems


Printemps de La Grange


Les événements à venir


ÉVÉNEMENTS

Les points forts des 50 ans de l’EPFL

fin_sommaire

CAMPUS

CAMPUS DURABLE

 

Quel avenir pour nos terrains agricoles?

L’EPFL et l’UNIL se sont fixé pour objectif commun d'intégrer toujours davantage la durabilité dans leurs activités. Ceci concerne notamment l’avenir des terrains agricoles qu’elles possèdent sur le campus de Dorigny et à Bassenges.

Le domaine agricole de la ferme de Bassenges, vu du sud.

L’EPFL et l’UNIL lancent un appel à candidatures afin d'accueillir sur leurs terres une activité agricole durable permettant de sensibiliser et d’impliquer la communauté universitaire aux grands enjeux alimentaires et d’accroître la culture de la durabilité au sein de leurs institutions respectives.

Cela passe par une exploitation du sol plus responsable en termes d’impacts environnementaux, sociaux et paysagers; sans oublier de promouvoir la biodiversité, le site et ses qualités paysagères et patrimoniales ainsi que la cohabitation avec les usagers des campus. Enfin, la production agricole sera dans toute la mesure du possible affectée à la consommation des hautes écoles et du voisinage, dans une logique de cycle court.

Du côté de l’EPFL, le centre d’activité sera localisé à la ferme de Bassenges, situé à l’ouest du campus, de l’autre côté de l’avenue du Tir-Fédéral, propriété de l’EPFL depuis l’acquisition des terrains de Dorigny par la Confédération à la fin des années 60. Ce domaine agricole de 2,3 hectares a été exploité par François Teuscher jusqu’à son décès fin 2017. Les nouveaux agriculteurs sélectionnés au terme de l’appel à candidatures en octobre devraient pouvoir débuter leurs activités avant la fin de l’année.

 

Philippe Vollichard, Campus durable

 

Dates importantes

Délai de dépôt des candidatures: 30 juin 2019

Sélection des premiers candidats: fin juillet 2019

Délai de dépôt des projets détaillés: 30 septembre 2019

Décision des directions des hautes écoles: fin octobre 2019

Début de l'exploitation: fin 2019 ou à convenir

Un échange fructueux

En février, dhelta a coorganisé la première édition «Echange en humanités digitales suisse» en collaboration avec le Laboratoire des humanités digitales et le Département de musicologie de l’Université de Bâle. Organisée par l’Université de Bâle, cette manifestation de deux jours a rassemblé plus de 30 étudiants en Master et en doctorat ainsi que des chercheurs postdoctoraux de l'EPFL et des universités de Bâle, Lausanne et Neuchâtel.

L’objectif était de réunir des chercheurs et des étudiants pour un événement informel de lancement et d’identifier les possibilités de collaboration future, mais l'échange a fini par attirer deux fois plus de participants que prévu. En raison de son succès, les organisateurs prévoient déjà un autre échange pour l'année prochaine (#DHX2020) et espèrent inclure plus de participants de Genève, Zurich ou de Suisse italienne.

 

Celia Luterbacher, Collège des humanités

> INFOS ET DOSSIERS SOUS: go.epfl.ch/AC-terrains-agricoles

BRÈVE

 

SCHÉMA DIRECTEUR

 

Quel campus pour demain?

 

— L’UNIL et l’EPFL s’associent pour établir un schéma directeur unifié pour les deux campus à l’horizon 2050 et sollicitent la participation de la communauté universitaire au moyen:

  • d’une enquête réalisée par le Prof. Patrick Rérat, de l’UNIL
  • d’une exposition-miroir sur les deux sites UNIL et EPFL (hall du CO2 pour l’EPFL)
  • de trois forums, dont le troisième, commun aux deux hautes écoles, se déroulera le mardi 14 mai de 17h30 à 19h dans l’Amphimax de l’UNIL.

Fort de ces contributions, le schéma directeur sera consolidé et présenté à tous à la fin de l’été 2019.

 

Philippe Vollichard, membre du comité de projet UNIL-EPFL

DOCUMENTAIRE

 

«Après Demain»

Film documentaire qui revient sur les initiatives inspirées par «Demain».

En 2015, le film  Demain a marqué le début d'une forme de mobilisation citoyenne en faveur de l’écologie dans de nombreux pays. Son réalisateur, Cyril Dion, présente un deuxième opus en forme de bilan des initiatives que le film a inspirées: Après Demain.

Il embarque avec lui son amie Laure Noualhat, enquêtrice de renom sur les fronts de l'écologie et très sceptique sur la capacité des micro-initiatives à avoir un réel impact face au dérèglement climatique. Pendant les 72 minutes du documentaire, leur confrontation pleine d’humour les pousse dans leurs retranchements: qu'est-ce qui marche, qu'est-ce qui échoue?
Et si, finalement, tout cela nous obligeait à inventer un nouveau récit pour l’humanité?

Campus durable organise une projection le 16 mai prochain à 18h15 en CO2. Elle est ouverte à tout public et sera suivie d’un apéro. Venez nombreux découvrir ce documentaire et échanger à propos de vos idées pour un... après-demain meilleur.

 

Gianluca Paglia, Campus durable