EPFL Magazine N° 25

ÉDITO

Une nouvelle identité fleurit


50 ANS DE L'EPFL

L’habitat du futur se dessine aujourd’hui

dossier_sommaire

La durabilité comme fil conducteur


«On devrait beaucoup plus construire en bois... je me permets de le dire en tant que bétonneur»


ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES

Un dérivé de vitamine B3 stimule la production de cellules sanguines

actu_sommaire

Découverte d’une importante faille informatique mondiale


Des robots font dialoguer les poissons et les abeilles


Transformer les bâtiments en générateurs d’énergie


INTERVIEW

Elizabeth Blackburn, Nobel laureate and specialist in cell aging

interview_sommaire

VU ET ENTENDU SUR LE CAMPUS

Star Wars stars on campus

entendu_sommaire

ÉVÉNEMENT

Balélec


Perturbations


CAMPUS

Le Smart Living Lab se présente à Neuchâtel

campus_sommaire

Diamonds are forever


Robopoly fête ses 20 ans

campus_sommaire_02

Comment l’EPFL accompagne la mise en place de son identité visuelle


Satellite toujours sur orbite après 35 ans


Une solution «green tech» pour combattre les montagnes de déchets


Pourquoi s’exercer à l’éloquence dans une école d’ingénieurs?


La Junior entreprise EPFL se distingue en Europe

campus_sommaire_03

Rolex Learning Center: l’heure du bilan


Le printemps, la saison du vélo


Quand la technologie se met au service des défis sociétaux


Machine laundry-ing


Créer des liens au sein de la communauté des humanités digitales


LECTURE

La sélection des libraires


CULTURE

Trois regards photographiques sur l’EPFL en un livre et une exposition

culture_sommaire

… Eh bien, dansez maintenant!


«Le voyage se termine quand l’œuvre fait de moi une spectatrice»


AGENDA

Les événements à venir


ÉVÉNEMENTS

Les points forts des 50 ans de l’EPFL

fin_sommaire

CAMPUS

COMPÉTENCES

 

Pourquoi s’exercer à l’éloquence dans une école d’ingénieurs?

L’association MUN reproduit le modèle des Nations unies. Un exercice passionnant qui mêle une multitude de compétences.

 

Tous les mercredis soir, un groupe d’étudiants de l’EPFL et de l’UNIL se retrouve sur le campus pour deux heures de débats enflammés sur des sujets de politique internationale. Ce rituel, que l’on s’étonnerait de voir dans une école d’ingénierie, est à la base de l’association Model United Nations (MUN) qui s’attache à reproduire aussi fidèlement que possible les débats des Nations unies.

Le MUN est loin d’être unique à l’EPFL: c’est un format d’association que l’on retrouve partout dans le monde, dans la quasi-totalité des grandes universités et, de plus en plus, dans les lycées. L’objectif? Former les étudiants à l’art du débat, de la négociation et du compromis tout en instillant les bases de politique internationale à des jeunes qui seront inévitablement confrontés à ces problématiques, dans le monde globalisé d’aujourd’hui.

Les sujets sélectionnés tout au long du semestre font l’objet de plusieurs sessions de débats. Le but est, comme aux Nations unies, de voter une résolution rédigée par les participants. Ces derniers représentent (individuellement ou en binômes) les pays du monde avec pour mission d’argumenter le plus fidèlement possible pour faire avancer les intérêts de leur gouvernement. Cet exercice passionnant mêle une multitude de compétences de «soft skills», où l’éloquence, la persuasion et le charisme se développent pour former un étudiant plus apte à communiquer, à défendre ses idées et à comprendre une variété d’enjeux mondiaux.

Loin de se contenter d’une session hebdomadaire, MUN EPFL s’investit dans l’organisation d’une multitude d’événements à travers le semestre, avec, en vedette, le concours d’éloquence, événement désormais annuel qui se déroule au semestre d’automne. En parallèle, des ateliers d’éloquence sont régulièrement organisés.

Conférences internationales

Chaque année, la délégation de MUN EPFL participe aux conférences de MUN, événements souvent monumentaux: le 15 mars, notre délégation s’est envolée vers Madrid pour la plus grande conférence de MUN, le WorldMUN. Organisée par l’université de Harvard, cette conférence au rayonnement international se déroule chaque année dans une ville différente. Elle attire plus de 2000 étudiants et les personnalités les plus connus des pays d’accueil: notre délégation a eu droit à un discours du roi d’Espagne le mois dernier.

MUN EPFL est ouvert à tous les étudiants intéressés à améliorer leur éloquence. Débutants ou habitués, tous trouveront leur place.

  

Marwan El Chazli, MUN EPFL

> SITE WEB: mun.epfl.ch

> SESSION HEBDOMADAIRE: 
MERCREDI DE 19H15 À 21H EN SALLE CM5.

BOURSES

 

Trois professeurs reçoivent un ERC Advanced Grant

Pierre Gönczy, Douglas Hanahan et Tobias J. Kippenberg ont reçu des fonds du Conseil européen de la recherche (ERC).

Les ERC Advanced Grants sont accordés chaque année à des chercheurs de premier plan pour assurer le financement à long terme de projets de recherche «novateurs et à risque élevé». Cette année, l’ERC a octroyé une telle bourse à trois professeurs de l’EPFL.

 

 

Pierre Gönczy, de la Faculté des sciences de la vie/Isrec, va travailler au décryptage et ingénierie de l’assemblage des centrioles (Cengin). Le projet vise à développer des protocoles pour sonder la dynamique de l’assemblage des centrioles avec une précision moléculaire et mettre au point des modules qui permettront d’assembler des centrioles synthétiques.

 

 

Douglas Hanahan, de la Faculté des sciences de la vie/Isrec, est financé pour le projet CAN-IT-BARRIERS qui a pour but d’utiliser des modèles de cancers résistants afin d’élucider les mécanismes de résistance, d’élaborer de nouvelles stratégies pour éliminer ces barrières, tout en cherchant à activer une réponse immunitaire anti-tumorale efficace.

Tobias J. Kippenberg, de la Faculté des sciences de base et de la Faculté des sciences et techniques de l’ingénieur, a reçu des fonds pour le projet ExCOM-cCEO: Oscillateurs mécaniques extrêmement cohérents et électro-optique de cavité en circuit.

 

Nik Papageorgiou