EPFL Magazine N° 29

ÉDITO

Après ses portes, l’EPFL ouvre sa science!


OPEN SCIENCE

Promoting open science

open_sommaire

A fund to support open science


Microscope-building workshops


Sharing data. All data


50 ANS DE L’EPFL

«Dès que je me sens trop à l’aise, j’ai envie d’apprendre autre chose»


ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES

Une main artificielle combine contrôles humain et robotique

actu_sommaire

Une voie pour les métastases cérébrales du cancer du sein


Un dispositif de haute précision pour l’ophtalmologie


INTERVIEW

Eric Mazur, une onde de choc dans l’enseignement

interview_sommaire

VU ET ENTENDU SUR LE CAMPUS

Faute de mieux


EN IMAGES

L’EPFL célèbre ses 1028 nouveaux diplômés


CAMPUS

Nouvelles nominations de professeurs


La face cachée des portes ouvertes


La mobilité vers l’EPFL est de plus en plus douce


A l’EPFL, les légumes poussent dans les cafétérias


Partager sa science autour d’une bière


EN IMAGES

Enorme succès pour les portes ouvertes 2019

campus_sommaire_image

A roulette with curves and surfaces


Arsenic et vieilles dentelles


How strategic alliances benefit education


Emplois


Un masque antipollution de haute qualité pour sauvegarder la santé de millions de citadins


Le bateau léger de l’EPFL remporte l’HydroContest 2019


Deux étudiants de l’EPFL champions universitaires de triathlon


LECTURE

La sélection des libraires


CULTURE

Les défis de la construction au Bangladesh face au changement climatique

culture_sommaire

Un restoroute comme lieu de résistance?


Danses-performances au Datasquare d’ArtLab


Les événements à venir


ÉVÉNEMENTS

Les points forts des 50 ans de l’EPFL


CAMPUS

Les étudiants fondateurs de l'association Space@yourService.

ASSOCIATION

 

 

Partager sa science autour d’une bière

Nouvelle association de l’EPFL, Space@yourService organise des soirées «Astronomy on tap», où experts du spatial et public partagent des connaissances et de bons moments.

 

Une nouvelle manière de partager la science, plus ludique et moins formelle: c’est ce que propose Space@yourService. L’association a été créée il y a six mois par des étudiants de l’EPFL qui souhaitent avant tout communiquer leur engouement pour le domaine spatial. Pour ce faire, ils se sont notamment inspirés d’une initiative venue des Etats-Unis, les soirées «Astronomy on tap» – littéralement «astronomie à la pression» – où des experts viennent présenter un thème et en discuter librement avec le public, dans un bar et sur un mode plutôt relax.

«L’idée est de montrer qu’il est possible de boire une bière avec un astronaute ou de parler au coin d’une table avec un expert en astrophysique et que le domaine spatial et ses acteurs sont plus accessibles qu’on l’imagine», explique Chloé Carrière, étudiante en 3e année de physique et initiatrice de la jeune association.

Trois soirées ont ainsi été organisées à l’EPFL ou à Lausanne au cours du dernier semestre de printemps, auxquelles ont notamment participé l’astronaute suisse Claude Nicollier et différents scientifiques de l’Ecole. Ces événements ont à chaque fois rencontré un franc succès, démontrant le vif intérêt du public pour les questions touchant à l’espace.

 

Une «escape room» en préparation

Pour ce nouveau semestre, plusieurs activités sont déjà prévues. Deux soirées «Astronomy on tap» auront notamment lieu à Lausanne le 16 octobre au Lab du Dr Gab’s sur un thème d’astrophysique et le 17 décembre à l’occasion du lancement de CHEOPS, un satellite conçu à l’Université de Berne avec notamment l’apport du centre spatial de l’EPFL eSpace, et destiné à repérer des exoplanètes.

Pour faire mieux connaître les enjeux scientifiques du domaine spatial, la jeune association a d’autres projets ambitieux. L’un d’eux est de réaliser un jeu sous la forme d’une «escape room», dont le principe est de mettre des participants dans un lieu fermé – ici une base lunaire gonflable – d’où ils ne peuvent sortir qu’en résolvant un certain nombre d’énigmes. Un autre projet de taille est de simuler une mission à court terme sur un autre corps céleste comme Mars ou la Lune, notamment en réalisant des expériences d’isolation.

 

Sarah Perrin, Mediacom

CONFÉRENCE

 

Trous noirs: de la théorie à la première image

Ce printemps était dévoilée l’image inédite d’un trou noir se trouvant dans le noyau de la galaxie M87.

 

Comment les scientifiques – réunis dans un collectif comprenant plus de 200 chercheurs – ont-ils réussi à réaliser ce cliché d’un objet pourtant invisible par nature?

Une conférence grand public se tiendra le 13 novembre à l’EPFL sur cette question. Intitulée «Trous noirs: de la théorie à la première image», elle sera donnée par Eric Gourgoulhon, directeur de recherche au CNRS, chercheur en astrophysique au Laboratoire univers et théorie de l’Observatoire de Paris.

Organisée conjointement entre le centre spatial de l’EPFL eSpace et l’Université de Genève, elle aura lieu à l’auditoire CO1 de l’EPFL, ainsi que le jeudi 14 novembre à 19h à Uni-Bastions, Genève. L’entrée est libre.