EPFL Magazine N° 29

ÉDITO

Après ses portes, l’EPFL ouvre sa science!


OPEN SCIENCE

Promoting open science

open_sommaire

A fund to support open science


Microscope-building workshops


Sharing data. All data


50 ANS DE L’EPFL

«Dès que je me sens trop à l’aise, j’ai envie d’apprendre autre chose»


ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES

Une main artificielle combine contrôles humain et robotique

actu_sommaire

Une voie pour les métastases cérébrales du cancer du sein


Un dispositif de haute précision pour l’ophtalmologie


INTERVIEW

Eric Mazur, une onde de choc dans l’enseignement

interview_sommaire

VU ET ENTENDU SUR LE CAMPUS

Faute de mieux


EN IMAGES

L’EPFL célèbre ses 1028 nouveaux diplômés


CAMPUS

Nouvelles nominations de professeurs


La face cachée des portes ouvertes


La mobilité vers l’EPFL est de plus en plus douce


A l’EPFL, les légumes poussent dans les cafétérias


Partager sa science autour d’une bière


EN IMAGES

Enorme succès pour les portes ouvertes 2019

campus_sommaire_image

A roulette with curves and surfaces


Arsenic et vieilles dentelles


How strategic alliances benefit education


Emplois


Un masque antipollution de haute qualité pour sauvegarder la santé de millions de citadins


Le bateau léger de l’EPFL remporte l’HydroContest 2019


Deux étudiants de l’EPFL champions universitaires de triathlon


LECTURE

La sélection des libraires


CULTURE

Les défis de la construction au Bangladesh face au changement climatique

culture_sommaire

Un restoroute comme lieu de résistance?


Danses-performances au Datasquare d’ArtLab


Les événements à venir


ÉVÉNEMENTS

Les points forts des 50 ans de l’EPFL


CULTURE

Agarpur Mosque, Barisal, Bangladesh.

Cyclone Shelter in the Coastel Belt of Bay of Bengal, Kuakata, Bangladesh.

Les défis de la construction au Bangladesh face au changement climatique

Dans sa nouvelle exposition «Faraway So Close», Archizoom visite les univers architecturaux de l’agence Urbana et de l’architecte Kashef Chowdhury.

 

Emilie Bruchez, chargée de communication Archizoom

Constituée de maquettes, de photographies, de films et de plans, «Faraway So Close» est la première rétrospective européenne de l’architecte bangladais Kashef Chowdhury. En 2016, il a reçu le prestigieux prix d’architecture Aga Khan pour son Friendship Centre on the flood plains érigé à Gaibandha, au nord du Bangladesh. Une installation d’ambiance permettra au public de s’immerger dans son processus de construction.

Le Bangladesh est l’une des régions les plus densément peuplées de la planète et son delta fluvial constitue une zone propice aux inondations, aux cyclones et à l’élévation du niveau de la mer. Dans ce contexte, le défi est de taille: il faut concevoir des architectures qui résistent à ces conditions climatiques extrêmes. Ayant fait ses preuves sous les climats tropicaux, la typologie du bungalow est une forme souvent utilisée pour répondre à ces problématiques.

 

Une architecture poétique et pragmatique

Sensible à l’effondrement des régions urbaines et des biens culturels dus aux brusques changements climatiques dans son pays, Kashef Chowdhury cherche des solutions architecturales utiles à la société et plus particulièrement à la population reléguée aux marges de celle-ci. Ses réalisations modernes et pragmatiques comptent notamment un village surélevé en bordure du fleuve Brahmapoutre, une école dans le camp de réfugiés rohingya à Ukhia, la mosquée de la Gulshan Society de Dhaka et l’abri anticyclonique de Kuakata. Utilisant la terre et la brique comme matériau, il parvient à trouver un bel équilibre entre fonctionnalité et sensualité, ménageant un traitement magistral de la lumière et de l’espace.

Emanant du contexte local du Bangladesh, son architecture a une portée internationale: elle traite de questions actuelles urgentes telles que l’explosion démographique, les bouleversements climatiques, la migration et le développement du potentiel rural. Entre Orient et Occident, passé et présent, son architecture sensibilise le public à de nombreux enjeux qui lui paraissaient jusqu’alors lointains. «Les problèmes auxquels sont confrontés les architectes bangladais gagnent en importance alors que le reste du monde fait face à des préoccupations similaires», résume Niklaus Graber, commissaire de l’exposition.

> FARAWAY SO CLOSE, JUSQU’AU 7 DÉCEMBRE, ARCHIZOOM (BÂTIMENT SG) LU-VE DE 9H30 À 17H30; SAMEDI DE 14H À 18H.