EPFL Magazine N° 26

ÉDITO

Un défi fondamental


ENSEIGNEMENT

Repenser la formation pour cultiver la soif d’apprendre

enseignement_sommaire_03

Go-Lab pour encourager l’enseignement des sciences à l’école secondaire


Les cahiers programmables, flexibles et stables


«L’enseignement est tellement important qu’il doit être plus valorisé»


50 ANS DE L’EPFL

«Je me souviendrai toujours de mon examen de thèse, un des bons moments de ma vie»


VU ET ENTENDU SUR LE CAMPUS

Combat de sumos amateurs

vu_sommaire

ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES

Un laser compact pour détecter les polluants

actu_sommaire

Des algorithmes pour faciliter les inventaires forestiers


Une start-up se lance dans le nettoyage de l'espace


Détecter les maladies depuis chez soi grâce à la photonique


INTERVIEW

Klaus von Klitzing: Using fundamental science to measure our world

interview_sommaire

50 ANS DE L’EPFL

Scientastic vous invite à Sion pour un week-end au cœur du numérique

50_sommaire

Revoilà la fête du campus


CAMPUS

ConneXion helps foreigners feel more at home in Switzerland

campus_sommaire

Quel avenir pour nos terrains agricoles?


L’EPFL Extension School offre des bourses


La face cachée des objets


Bon appétit!


«La première image de trou noir, c’était il y a 40 ans»


La Junior Entreprise EPFL, actrice de la formation des étudiants


Un MOOC pour les assistants doctorants à l’enseignement


Groundscape(s)


Un rallye humanitaire entre Lausanne et la Mongolie


Lausanne Racing Team dévoile sa voiture de course électrique


L’AGEPolytique, porte-parole de la communauté étudiante


Quand la physique fait son show


LECTURE

La sélection des libraires


CULTURE

Entre le Musée de l’Elysée et l’EPFL, l’heureuse rencontre de l’art et de la science

culture_sommaire

Voyage à travers trois siècles de Park Systems


Printemps de La Grange


Les événements à venir


ÉVÉNEMENTS

Les points forts des 50 ans de l’EPFL

fin_sommaire

ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES

ASSOCIATION

 

L’AGEPolytique, porte-parole de la communauté étudiante

Pôle de l’AGEPoly, l’AGEPolytique fait le lien entre les étudiants et le corps enseignant et administratif ainsi que la Direction.

Le comité de l'AGEPolytique.

Comment gérer les innombrables complications qui surviennent sur un campus de plus de dix mille étudiants? Difficile pour l’administration d’une université de répondre efficacement aux revendications de tous les étudiants. C’est là qu’intervient l’AGEPolytique, partie intégrante de l’AGEPoly. Son rôle reste toutefois peu connu des étudiants. Si celle-ci agit en effet dans l’ombre, elle affecte néanmoins toute la communauté de l’EPFL et constitue un excellent point de contact non seulement pour les étudiants, mais aussi pour le corps enseignant et administratif de l’Ecole.

Représenter, c’est comprendre les besoins de chaque étudiant pour les défendre, les faire entendre. C’est également être au courant des débats en cours sur le campus et analyser leur impact potentiel sur la vie estudiantine. Forte de 150 délégués et déléguées, l’AGEPolytique se tient informée de la situation de chaque section et de chaque volée, afin de représenter au mieux la diversité du campus. Jouant l’intermédiaire entre la direction et les étudiants, elle travaille à établir une communication efficace entre les deux, de sorte que la direction soit consciente de l’avis des étudiants et vice-versa. En remplissant le rôle de porte-parole des étudiants sur et en dehors du campus, les membres de l’AGEPolytique doivent donc s’extraire de leur point de vue personnel et considérer l’opinion de la majorité des étudiants.

Campagne contre le harcèlement

«Nous avons à cœur de maintenir la crédibilité des étudiants et l’intérêt des débats en sélectionnant les sujets transmis à la Direction en fonction de leur importance et récurrence», explique François Martin-Monier, membre AGEPolytique. Ainsi, l’association s’est jointe à une campagne nationale contre le harcèlement dans les lieux de formation. D’une part, elle a formé un groupe de travail sur les questions de harcèlement sur le campus et, d’autre part, elle va diffuser au semestre d’automne 2019 un questionnaire adressé à toute la communauté estudiantine suisse visant à comprendre la situation actuelle afin de mieux lutter contre ce problème.

Autre mission fondamentale: la défense des étudiants. «Par son réseau et sa crédibilité en tant qu’association de tous les étudiants de l’EPFL, l’AGEPolytique est reconnue et écoutée à tous les échelons hiérarchiques de la Direction. C’est en formulant une voix commune que l’AGEPolytique offre à chaque étudiant l’opportunité de défendre ses droits individuels», précise François Martin-Monier.

«L’AGEPolytique joue aussi un rôle essentiel dans la vie estudiantine sur le campus, ajoute Xavier Suermondt, autre membre. Elle analyse les propositions faites par les étudiants ou les associations de l’EPFL et en lance parfois de nouvelles, que ce soit pour améliorer la qualité de l’enseignement, des services ou simplement de la vie sur le campus.»

Des prises de position publiques

Concrètement, comment l’AGEPolytique remplit-elle ses objectifs? Les membres se réunissent de façon hebdomadaire pour discuter de divers sujets tels que la situation du logement étudiant à Lausanne ou l’impact de l’arrivée de la RTS sur le campus. Lorsqu’un sujet demande plus de réflexion, ils forment un groupe de travail chargé de rendre une analyse sur la question. Par exemple, lorsque l’EPFL nous a demandé notre avis sur le système d’évaluation des enseignements, nous avons œuvré à la rédaction d’un rapport traitant de l’amélioration de ce système.

«Aujourd’hui, l’EPFL doit miser encore plus sur l’enseignement. Sa réputation n’est plus à démontrer et c’est maintenant le moment de renforcer la qualité de l’enseignement. Pour cela les étudiants ont un rôle essentiel à jouer. Ils sont une source de propositions pertinentes en vue de l’amélioration des cours, tant sur le plan du contenu que sur le plan matériel et de l’apprentissage», estime Nicolas Grandjean, directeur de la section physique.

Enfin, pour représenter l’AGEPoly à l’extérieur de l’EPFL, le comité rédige des prises de positions sur des sujets concernant les étudiants. Par exemple, lorsque la Direction a annoncé la hausse des taxes d’études, l’AGEPolytique a diffusé un communiqué de presse donnant son avis sur la question.

 

L’équipe AGEPolytique