EPFL Magazine N° 27

ÉDITO

Quand la science se raconte


COMMUNICATION SCIENTIFIQUE

La science de communiquer la science

la science_sommaire

«Faire rayonner des thématiques phares»


“We need a science of science communication”


VU ET ENTENDU SUR LE CAMPUS

Challenge yourself!

vu_sommaire

ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES

Produire de l'électricité aux estuaires avec l'osmose et la lumière

actu_sommaire

Transformer les boues d'épuration en énergie et en sels minéraux


L'holographie ouvre la voie à l'informatique quantique


Une nouvelle thérapie non invasive pour les personnes paraplégiques


INTERVIEW

Fred Courant, sorcier du journalisme scientifique

fred_sommaire_grand

EN IMAGES

Scientastic


50 ANS DE L’EPFL

«Lorsque les apprentis reçoivent leur CFC, pour moi, c’est la récompense»


50 ANS DE L’EPFL

«On dit souvent qu’il faut incarner le changement qu’on veut voir dans notre monde. J’espère réussir à le faire.»


CAMPUS

EPFL conducted the third Doctoral Survey

campus_sommaire

L’EPFL a mené pour la troisième fois une enquête sur le doctorat


Nomination de professeurs à l'EPFL


Des objets insolites pour raconter la recherche scientifique


Une exposition célèbre le 50e anniversaire de l’alunissage


La vaisselle lavable est désormais nettoyée à l’EPFL


Campus durable EPFL se renforce et change de nom


“Travel Less Without Loss”, an initiative to raise awareness


65 ans d'histoire du calcul scientifique


A contre-courant


CECAM (also) celebrates its 50th birthday in 2019


La Suisse dans le top 30


L’EPFL se mobilise pour plus d’égalité


24 heures pour relever le défi de CIEL


Hommage à Michel Serres


EN IMAGES

Vivapoly


LECTURE

La sélection des libraires


CULTURE

Hommage à Bogdan Konopka

culture_sommaire

NIFFF Extended 2019: des rencontres pour dessiner l'avenir de l’audiovisuel


Les événements à venir


CAMPUS

REPORTAGE

 

La vaisselle lavable est désormais nettoyée à l’EPFL

Une laverie a été installée sous la Coupole afin de réduire l’impact environnemental lié au nettoyage de la vaisselle des roulottes et faciliter la logistique.

 

Depuis le lancement de la vaisselle lavable pour les mets à l’emporter, en septembre 2017, les assiettes utilisées aux roulottes étaient lavées par un prestataire externe. Le 1er avril 2019, une laverie a été installée à l’EPFL afin de réduire l’impact environnemental lié au lavage et faciliter la logistique. C’est désormais ISS, le prestataire en charge du nettoyage sur tout le campus, qui est chargé de nettoyer les assiettes. Au mois d’avril, plus de 7000 assiettes ont été lavées. Au total, sur le campus, plus de 7500 assiettes sont en circulation quotidiennement.

 

Reportage photos en suivant Carla et Mirishah d’ISS

Vers 14h, Carla part de la laverie avec les caisses remplies d’assiettes propres.

Carla livre aux roulottes les assiettes commandées.

Carla reprend les assiettes sales du jour et les compte.

Les assiettes sales sont ensuite amenées au local pour être rincées et lavées par Mirishah.

Marche à suivre

 

Pour les grands événements sur le campus

Nous ne fournissons pas la vaisselle pour les événements du campus, même si nous encourageons vivement les organisateurs à utiliser de la vaisselle lavable. Vous pouvez contacter les prestataires Molotov Event et Ecomanif.

Concernant les événements organisés par l’EPFL, Vivapoly a proposé cette année pour la première fois uniquement de la vaisselle lavable durant l’événement. Il en sera de même pour les portes ouvertes les 14 et 15 septembre.

 

Catering

Nous vous invitons à exiger systématiquement de la vaisselle lavable pour vos apéros et lunchs divers. Il suffit de le préciser lorsque vous passez commande auprès d’un des restaurateurs du campus. Il n’y a normalement pas de frais supplémentaires.

 

Et ailleurs?

Depuis le lancement de la vaisselle lavable sur le campus de l’EPFL en septembre 2017, d’autres campus de Romandie ont adopté la vaisselle de reCircle: l’Université de Genève en septembre 2018, celle de Neuchâtel en novembre 2018 et l’UNIL à Géopolis en mai 2019. Le CHUV l’utilise dans ses restaurants depuis mars 2019 et la Ville de Lausanne la lancera cet été.

 

Comment ça fonctionne?

La reBOX est une boîte réutilisable, consignée à 10 francs. Quatre formats sont proposés: boîte à un ou deux compartiments, un mug et, depuis le 1er janvier, une grande assiette. Pour le lavage, deux options: vous pouvez soit laver la reBOX vous-même, soit la rapporter dans un lieu de restauration partenaire. Une particularité de l’EPFL: il existe deux réseaux qui se distinguent par la couleur du couvercle. Le blanc correspond aux restaurants et le violet aux roulottes. Vous pouvez rapporter votre assiette dans n’importe quel restaurant ou roulotte, pour autant que le couvercle corresponde. Le restaurateur est tenu d’accepter de laver une assiette même s’il n’en a pas fourni le contenu.

 

Aurore Nembrini, Durabilité EPFL

Alain Herzog, photos