EPFL Magazine N° 23

ÉDITO

Les universités, creuset idéal d’un monde durable / Universities are a hotbed of sustainable living


CAMPUS RESPONSABLE

Les universités prennent leurs responsabilités

campus responsable_sommaire

Quel que soit le chemin, chaque pas compte


«Je ne me suis jamais sentie discriminée»


ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES

Produire plus d’énergie solaire en hiver grâce à la neige

actu_sommaire

Chimiothérapie: les tumeurs contre-attaquent


Des bateaux de croisière qui consomment moins d’énergie


Un robot reproduit la démarche d’un animal fossilisé


INTERVIEW

Anne Mellano, actrice de la mobilité de demain

anne_sommaire

VU ET ENTENDU SUR LE CAMPUS

A l’ancienne

campus_sommaire

CAMPUS

Nomination de professeurs à l’EPFL

campus_sommaire

«Aujourd’hui, le Smart Living Lab a une réelle opportunité d’impact international»


L’EPFL dépoussière les travaux pratiques


CAMPUS

En quête de talents pour l’alimentation de demain

en quete_sommaire

Une deuxième vie pour les anciennes tenues de pompier


Pour veiller à la santé des employés


Tame scientific information and scholarly communication


Venez découvrir l’intérieur de votre tête


Les start-ups de l’EPFL ont levé 217 millions de francs en 2018


Les jeunes pousses de l’EPFL soutenues par Venture Kick cartonnent


Comment rendre une épicerie plus efficace ?


Des entrepreneurs-étudiants de l’EPFL se distinguent à Zurich


Cinq premiers projets sélectionnés


Act for Change Food: 1200 participants et des résultats concrets


La nature à l’équilibre


Docteur Gab’s: le succès à la pression


LECTURE

La sélection des libraires

lecture_sommaire

CULTURE

Thomas Dutronc, Oumou Sangaré et Jacob Banks au prochain Cully Jazz Festival

culture_sommaire

ArtLab symposium will combine culture, computation and creativity


Festival Ludesco 2019


L’Entre-monde


AGENDA

Les événements à venir


ÉVÉNEMENTS

Les points forts des 50 ans de l’EPFL

evenements_sommaire

CAMPUS


ANIMATION


Films gratuits sur le campus 


Dans le but d’animer davantage le campus de l’EPFL en soirée, le NCCR MARVEL, Pôle de recherche national sur la conception et la découverte de nouveaux matériaux par la simulation, et le CECAM, Centre européen du calcul atomique et moléculaire, ont lancé l’initiative « Soirées CECAM/MARVEL ». Pour commencer, nous vous invitons à une série de films gratuits à partir du lundi 11 mars. Venez nous rejoindre ce soir-là à 18h30 dans la salle BC420 pour découvrir ou revoir le film A Beautiful Mind (Un homme d’exception). Avec Russell Crowe dans le rôle principal, ce film de Ron Howard est inspiré de la vie de l’économiste John Nash, et a été récompensé par 4 Oscars en 2002: meilleur film, meilleure actrice dans un second rôle (Jennifer Connelly), meilleur réalisateur (Ron Howard) et meilleur scénario. Vous pourrez ensuite visionner, toujours au même endroit et à 18h30, Gravity le lundi 15 avril, puis Good Will Hunting le lundi 20 mai. Les films ont été choisis pour leur rapport au monde scientifique et leur succès public; ils seront diffusés en langue originale (anglais) avec sous-titres français.

The Balance of Nature. © Marta Airaghi & Benoît Desbiolles

LA SCIENCE EN PHOTOS


La nature à l’équilibre

On parierait sur une feuille ou un pétale de fleur. Mais quand les instruments nous révèlent l’infiniment petit, le résultat est souvent surprenant. Cette raquette à la forme régulière s’avère être une écaille d’aile de papillon, en équilibre sur d’autres fragments, à une échelle de 10 micromètres. Ces écailles, pigmentées ou non, sont responsables de la beauté et de la diversité de couleurs des ailes des lépidoptères (lepis signifie «écaille» en grec). Elles offrent une surface réfléchissante à la lumière, qui y prend souvent des teintes extraordinaires, provoquées par le phénomène de diffraction de la lumière.

«Un jour, j’ai trouvé une aile de papillon au labo et j’ai pensé que c’était une bonne manière de montrer comment l’on peut utiliser les outils des micronanotechnologies pour voir au-delà de ce que nos yeux perçoivent et comprendre la science qui est derrière un effet ou un phénomène développé par la nature», résume Marta Airaghi du Laboratoire de neuro-ingénierie.
L’image a été prise par un des microscopes électroniques à balayage du Centre de micro- et nanotechnologie de l’EPFL. «Notre laboratoire travaille sur les implants rétiniens et nous utilisons ces instruments pour contrôler la microfabrication et la qualité de nos implants», explique l’assistante-doctorante. Pour réaliser l’image numérique, l’écaille a été recouverte d’une infime couche d’or de 10 nanomètres. Une procédure standard pour observer des objets à l’aide d’un microscope électronique à balayage. «Il utilise un faisceau d’électrons qui rebondit sur l’échantillon observé afin de déterminer sa forme. Une fine couche métallique permet de rendre l’objet conducteur.»
«Au-delà de cette image, il y a le message que la nature est incroyable et le fruit d’un équilibre subtil. Elle doit être pour nous une source d’inspiration», conclut Marta Airaghi.


Anne-Muriel Brouet, Mediacom

Cette photo a remporté le deuxième prix du concours «When aestetics meets innovation», organisé par l’association Innovation Forum Lausanne et le Club photo de l’EPFL. Chaque mois, nous vous racontons l’histoire d’une photo qui illustre la science à l’EPFL. Voulez-vous participer? Envoyer vos contributions à epflmagazine@epfl.ch.
Publication non garantie.