EPFL Magazine N° 30

ÉDITO

Voir plus loin


POINT FORT

Start-ups: les secrets de la croissance

start_sommaire

«Une croissance rapide repose sur des personnalités»


Un écosystème pour soutenir l’entrepreneuriat


Envie de devenir entrepreneur?


50 ANS DE L’EPFL

«A l’EPFL, vous pouvez être vous-même: il y a tellement de diversité et de cultures»


ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES

Les étudiants de l’EPFL repoussent les limites du béton


Une peau artificielle pour la réadaptation et la réalité virtuelle


Cinq mille «yeux» vont scruter l’expansion de l’Univers


Avec Giotto l’intelligence artificielle s’exprime en trois dimensions


INTERVIEW

Katie Bouman, the scientist who reveals the invisible

interview_sommaire

VU ET ENTENDU SUR LE CAMPUS

Insolite


CAMPUS

Claudia R. Binder est la nouvelle doyenne de la faculté ENAC


Un bateau solaire pour aller plus vite et plus loin avec moins d’énergie


Dominique Pioletti confronte ses étudiants aux défis du terrain


Les lauréats des sections


A network to support sustainability integration


Un prototype de mur végétal au SKIL


Join the EPFL data champions community


Les mathématiques, une question de logique


La RTS et le CdH animent des émissions de radio sur l’ère numérique


La photographe photographiée

photo_sommaire

Detecting communities in random graphs


Futur ou voiture volante, il faut choisir


A bike trip to teach about solar energy and science


Emplois


LECTURE

La sélection des libraires


CULTURE

«Le cœur ne sait plus»

culture_sommaire

La Grange de Dorigny offre un programme complet


Infinity Room 2: 50 années de l’EPFL en huit installations


Midi musical dans l’esprit de Noël


ÉVÉNEMENTS

Les événements à venir


Noël des enfants du personnel de l'EPFL


POINT FORT

Les trois jours de voyage immersif à Berlin des étudiants entrepreneurs se sont déroulés dans une excellente ambiance.

 

Envie de devenir entrepreneur?

Dans le cadre du Global Innovation Network, un voyage immersif à Berlin a été organisé pour les étudiants, alliant théorie de l’entrepreneuriat et visite de start-ups en croissance rapide.

 

A l’initiative de Vice-présidence pour l’innovation, une vingtaine d’étudiants de Bachelor et Master se sont rendus trois jours à Berlin en septembre. Ils étaient coachés par Jan Brinckmann, professeur pour l’entrepreneuriat et stratégie, à ESADE, Business & Law School. Le business angel a animé ce voyage inspirant alliant théorie de l’entrepreneuriat et visite de start-ups en croissance rapide.

Galvanisés de se retrouver entre étudiants-entrepreneurs, les participants ont pu s’imprégner de l’écosystème de Berlin, posant des repères, établissant des comparaisons et fixant une direction dans laquelle ils souhaitent poursuivre leurs idées d’entrepreneuriat.

Le premier jour s’est déroulé sous forme de cours afin de définir le contexte et poser les bases de l’entrepreneuriat. Le séjour s’est poursuivi par la visite de start-ups telles que Hello Fresh et Rocket Internet.

A l’heure du bilan, les étudiants sont enthousiastes. Possibilité de réseauter, contact avec les dirigeants, visions différentes, éventail de stades de croissance des start-ups, approche pratique, excellente ambiance… Les commentaires élogieux fusent. «J’ai apprécié le fait que notre groupe soit formé d’un ensemble très divers d’étudiants de différents programmes de Master et de nationalités, certains d’entre nous travaillaient déjà sur des projets et d’autres pas encore. Jan Brinckmann était formidable et très accessible, aidant à orienter les conversations et à répondre aux questions à chaque visite d’entreprise. Le mélange et la diversité des entreprises étaient aussi très intéressantes. J’ai trouvé l’atelier très utile, car il contenait un contenu rarement enseigné dans la plupart des cours sur l’entrepreneuriat», résume un des participants.

Prochaine édition en 2020!

 

Tatiana Soliani Brivio, en charge des partenariats VPI

> POUR TOUTE INFORMATION: michka.melo@epfl.ch, SOUTIEN À L’ENTREPRENEURIAT

ÉTUDIANTS

 

«Réveiller le potentiel dormant de l’entrepreneuriat étudiant»

 

Malgré une forte volonté de l’EPFL de promouvoir l’entrepreneuriat sur son campus, peu de ressources sont mises à disposition de l’étudiant de Bachelor ou Master non affilié à un laboratoire. Pour ce dernier, seul le programme XY-Grant offre un réel soutien: les autres opportunités sont généralement exclusives. C’est le cas d’InnoSeed, limité aux chercheurs de l’ENAC, ou d’Innogrant et Enable, limités à des start-ups issues de laboratoires de l’EPFL. Il en va de même pour les locaux: la Forge stipule par exemple dans son règlement qu’elle n’accepte que des start-ups déjà reconnues dans les programmes ci-dessus. Ainsi, si l’EPFL soutient généreusement les start-ups déjà existantes, on trouve moins de support dédié à la création de start-ups étudiantes per se.

Or, c’est souvent ce soutien aux start-ups early stage qui permet à un produit concret d’émerger d’un travail préliminaire. Notre école verrait-elle plus de start-ups étudiantes si plus de moyens étaient fournis à ce niveau? C’est en tout cas le défi relevé à l’ETHZ par l’ETH Entrepreneur Club. Cette association étudiante a pu s’associer avec sa haute école, qui lui fournit 250m2 de locaux comme espace de travail aux start-ups.

C’est le même objectif que nous visons avec la création de l’Entrepreneur Club à l’EPFL. Nous souhaitons voir un campus qui génère plus de start-ups étudiantes; pour une école de la renommée de l’EPFL, plus de moyens pourraient être mis en œuvre à cet égard. Notre première cible: les salles qui restent inutilisées pendant des mois, voire des années, notamment lors de la réaffectation de laboratoires. Ces espaces pourraient servir de locaux pour start-ups. Souvent, quelques mois passés à développer un produit peuvent faire la différence et générer une entreprise à succès: il ne manque pas d’entrepreneurs pour en attester.

Les programmes X et Y-grant sont un pas dans la bonne direction: nous proposons de compléter cela avec une approche sur le terrain menée par notre association indépendante étudiante, capable d’apporter du soutien, du matériel et des réseaux propices à l’émergence d’une nouvelle vague de start-ups étudiantes sur le campus.

 

Marwan El Chazli et Sven Borden, pour l’Entrepreneur Club

> PLUS D’INFO: contact@ec-epfl.ch