EPFL Magazine N° 28

ÉDITO

Une autre manière de voir son école


BD RENTRÉE

Une année à l'Ecole des Potions, Formules et Licornes

bd_sommaire

RECHERCHE

«A l’EPFL, la recherche est basée sur la liberté et la diversité»

recherche_sommaire

Argonaute, un job pas comme les autres


Argonauts of modern research


Ma vie de chercheur


ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES

Des pompes à chaleur moins énergivores

actu_sommaire

Que peut nous apprendre Wikipédia sur les interactions humaines?


CAMPUS

Bienvenue dans le lieu de savoir le plus cool de Suisse

campus_sommaire

VU ET ENTENDU SUR LE CAMPUS

Objets à donner

vu_sommaire

CAMPUS

Fundamental laws governing dynamics in living systems


CAMPUS

EPFL Magazine, un journal apprécié trop méconnu


PORTES OUVERTES

Deux journées pour (re)découvrir l’EPFL

journee_sommaire

Faire de ces portes ouvertes un événement responsable


50 ANS DE L’EPFL

«Mon terrain de jeu préféré, c’est le tableau périodique des éléments»


CAMPUS

Une exposition célèbre 50 ans de thèses EPFL

campus3_sommaire

A Los Angeles, EPFLoop monte sur la troisième marche du podium


Nouvelles nominations de professeurs


Garants du bien-être animal


Une nouvelle plateforme à projets durables


Venir à l’EPFL en transports publics à petits prix


Une semaine pour rencontrer les associations


Le collectif Grève féministe veut se constituer en association


Six étudiants en boot camp à San Francisco


From robots to migration: new fall courses


Le sein mis à nu

sein_sommaire

Un écrin de bois pour le Smart Living Lab


LECTURE

La sélection des libraires


CULTURE

Un corps, des corps, encore


Récital de Cédric Pescia


Les travailleurs invisibles de l’EPFL s’exposent au RLC


Experience EPFL through augmented archives at ArtLab


Les événements à venir


ÉVÉNEMENTS

Les points forts des 50 ans de l’EPFL


CAMPUS

LE MOT DU PRÉSIDENT

 

Bienvenue dans le lieu de savoir le plus cool de Suisse

 

A l’occasion de la rentrée académique, Martin Vetterli, président de l’EPFL, s’adresse au campus.

Martin Vetterli, président de l’EPFL.

Chères étudiantes, chers étudiants, chères et Chers collègues,

Parfois, je dis que j’ai le job le plus cool de Suisse. Je devrai plutôt dire que je suis le patron du lieu de savoir le plus cool de Suisse. A l’occasion de cette rentrée académique, j’aimerais dire aux nouveaux venus et rappeler aux autres la chance extraordinaire que nous avons de vivre au quotidien dans ce lieu magnifique. Un lieu de recherche, de création, de partage du savoir et d’innovation. Qui plus est, dans un environnement ouvert qui nous permet d’embrasser dans un même regard le lac, les montagnes et de profiter de la beauté de cette région qui nous accueille. A l’heure où vous lirez ces lignes, le campus fourmillera à nouveau d’activités après un été qui a permis pour beaucoup, je l’espère, de vivre à un autre rythme et de se ressourcer avant la reprise. Un été où l’EPFL a continué à briller jusque sur la tête d’Elon Musk, qui en a adopté la casquette! A Los Angeles, EPFLoop est en effet montée sur la 3e marche du podium, juste derrière le Swisloop de l’ETH Zurich et de l’EMPA et l’équipe d’étudiants conseillée par le professeur Mario Paolone a pu échanger avec le charismatique entrepreneur.

Mais revenons au bord du Léman! J’aimerai vous rendre attentifs à quelques points qui me sont chers et, surtout, vous seront utiles.

A l’échelle de la Suisse, notre campus a la taille d’une ville. L’extraordinaire diversité de l’EPFL est un gage de sa vitalité. Avec ce que ceci implique de positif et de défis.

Notre campus foisonne de vie, d’activités et de lieux dans lesquels… il faut se repérer. A ce stade, vous pouvez faire une pause dans votre lecture et télécharger, si vous ne l’avez pas fait déjà, l’indispensable EPFL Campus. L’application vous permet en quelques clics de trouver les salles de cours, de consulter l’annuaire, de rejoindre de manière géolocalisée le bureau dans lequel vous avez rendez-vous. Seule la salle CM 2420 n’a en général pas besoin de ce support technologique pour que vous la repériez! Et c’est tant mieux, le bar Satellite est un des hauts lieux de la vie estudiantine du campus que vous ne tarderez pas à découvrir. EPFL campus est aussi votre compagnon de route pour choisir ce que proposent les nombreux restaurant du site, d’y lire les actualités scientifiques, d’y retrouver votre Learning companion, etc.

L’information, à l’échelle de l’EPFL, est un enjeu quotidien et la communication très importante à mes yeux. Si vous recevez un e-mail ayant pour objet, Open Campus, ne l’effacez pas immédiatement! Même si je ne suis sans doute pas le plus objectif ;-) pour vous dire que cela en vaut la peine, il s’agit de la newsletter de la direction, diffusée à un rythme régulier. Celle-ci vous informe entre autres des dernières décisions prises par la direction de l’Ecole, ainsi que d’une sélection d’événements ou d’actualités phares. Neuf fois par an, EPFL Magazine – auquel tout un chacun est invité à contribuer – informe lui aussi sur la vie de l’école, ses activités de recherche, d’enseignement et l’innovation qui s’y développe au quotidien. Vous le trouverez sur le campus dans sa version papier, dans des caissettes, et il propose également une lecture en ligne. Sans compter naturellement les principaux réseaux sociaux sur lesquels l’EPFL est active.

Être bien informé permet aussi de prévenir des éléments négatifs.  A l’instar des institutions académiques, l’EPFL n’échappe pas à des cas de harcèlement.  Nous prenons les allégations en matière de harcèlement très au sérieux. Je veux rappeler ici que tous les membres de l’EPFL doivent respecter la dignité et l’intégrité personnelles de leurs collègues et ainsi assurer, par leur comportement, une atmosphère de travail motivante et un esprit d’équipe empreint de respect. En cas de problème, le Réseau Respect permet, selon que l’on soit étudiant, doctorant ou collaborateur de vous soutenir. N’hésitez pas à le solliciter. Vous trouverez toutes les informations sur le site internet dédié, epfl.ch/about/respect.

Cette année académique célèbre l’année du 50e anniversaire de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Notre identité visuelle s’est modernisée et vous l’avez déjà adoptée. De nombreux événements ont été organisés, un livre de photographie, «Regards sur l’EPFL» publié et l’un de nos principaux partenaires, le public, sera accueilli les 14 et 15 septembre prochains à l’occasion des Portes ouvertes. Je tiens à vous remercier d’ores et déjà de votre engagement à cette occasion: notre école et nos chercheurs doivent se prêter au jeu de la communication au grand public. Car in fine, c’est la population suisse qui  finance nos activités de recherche et d’éducation.

En conclusion, permettez-moi de vous remercier. Car c’est ensemble que nous faisons de l’EPFL une des meilleures universités de science et de technologie du monde, et c’est par notre engagement commun que nous réalisons le potentiel de l’école en relevant les défis clés du XXIe siècle. En 2069, l’Ecole pourra fêter un centenaire digne de la trajectoire exceptionnelle poursuivie depuis la fédéralisation il y a 50 ans. Merci et bon vent à l’EPFL!

 

Martin Vetterli, président de l’EPFL