EPFL Magazine N° 26

ÉDITO

Un défi fondamental


ENSEIGNEMENT

Repenser la formation pour cultiver la soif d’apprendre

enseignement_sommaire_03

Go-Lab pour encourager l’enseignement des sciences à l’école secondaire


Les cahiers programmables, flexibles et stables


«L’enseignement est tellement important qu’il doit être plus valorisé»


50 ANS DE L’EPFL

«Je me souviendrai toujours de mon examen de thèse, un des bons moments de ma vie»


VU ET ENTENDU SUR LE CAMPUS

Combat de sumos amateurs

vu_sommaire

ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES

Un laser compact pour détecter les polluants

actu_sommaire

Des algorithmes pour faciliter les inventaires forestiers


Une start-up se lance dans le nettoyage de l'espace


Détecter les maladies depuis chez soi grâce à la photonique


INTERVIEW

Klaus von Klitzing: Using fundamental science to measure our world

interview_sommaire

50 ANS DE L’EPFL

Scientastic vous invite à Sion pour un week-end au cœur du numérique

50_sommaire

Revoilà la fête du campus


CAMPUS

ConneXion helps foreigners feel more at home in Switzerland

campus_sommaire

Quel avenir pour nos terrains agricoles?


L’EPFL Extension School offre des bourses


La face cachée des objets


Bon appétit!


«La première image de trou noir, c’était il y a 40 ans»


La Junior Entreprise EPFL, actrice de la formation des étudiants


Un MOOC pour les assistants doctorants à l’enseignement


Groundscape(s)


Un rallye humanitaire entre Lausanne et la Mongolie


Lausanne Racing Team dévoile sa voiture de course électrique


L’AGEPolytique, porte-parole de la communauté étudiante


Quand la physique fait son show


«Au Scrabble, l’esprit mathématique prime sur le littéraire»


LECTURE

La sélection des libraires


CULTURE

Entre le Musée de l’Elysée et l’EPFL, l’heureuse rencontre de l’art et de la science

culture_sommaire

Voyage à travers trois siècles de Park Systems


Printemps de La Grange


Les événements à venir


ÉVÉNEMENTS

Les points forts des 50 ans de l’EPFL

fin_sommaire

CAMPUS

Orion, la monoplace de course de Lausanne Racing Team.

COMPÉTITION

 

Lausanne Racing Team dévoile sa voiture de course électrique

L’EPFL participe pour la première fois cette année à la compétition automobile Formula Student, comprenant des épreuves organisées dans toute l’Europe.

 

Créer une monoplace de course électrique en partant d’une feuille blanche. C'est le projet un peu fou réalisé en une année par des étudiants mordus d’automobile. Lausanne Racing Team, composée d’une soixantaine d’étudiants de différentes sections, participera pour la première fois à la compétition automobile Formula Student dans la catégorie véhicules électriques. «Cela représente un gros défi, mais nous permet d’acquérir de l’expérience dans un secteur clé de l’industrie automobile pour l’avenir», note Pierre Georges, président de Lausanne Racing Team (LRT) et étudiant en Master de génie mécanique.

La Formula Student est le pendant européen de la Formula SAE, créée en 1981 par la Société américaine des ingénieurs automobiles. Une compétition de renommée internationale imposant à des équipes d’étudiants ingénieurs de réaliser un prototype de monoplace de course.Le véhicule électrique de LRT mesure 2m50 de long et environ 1m60 de large. Il dispose d’un seul moteur à l’arrière et est conçu en composite avec de la fibre de lin. Si l’équipe a acheté le moteur, elle a décidé d’élaborer elle-même le système de gestion de batterie, qui permet notamment d’assurer le refroidissement.

«Formula Student représente un exercice d’ingénierie de haute technologie. Participer à ce défi permet aux étudiants d’enrichir leurs compétences techniques et les encourage à penser et travailler en équipe», remarque Mario Paolone. Le professeur en génie électrique et électronique, fan de sport automobile, encadre Lausanne Racing Team avec Anders Meibom, professeur en sciences et ingénierie de l’environnement.

Lausanne Racing Team participera cette année à deux épreuves, celle d’Hockenheim en Allemagne (5-11 août) et celle de Montmeló en Espagne (20-25 août). Sponsorisée notamment par la Commune de Saint-Sulpice et le Centre Porsche Lausanne, l'équipe de l'EPFL est encore à la recherche de soutien financier. La construction de la voiture impliquant déjà un budget de 90’000 à 100’000 francs. Le projet est soutenu par la Vice-présidence pour l’éducation.

> PLUS D’INFO: lausanneracingteam.ch

COOPÉRATION

 

Des solutions sociétales en Inde

Douze étudiants bénévoles ont développé et testé quatre solutions à des problèmes quotidiens auxquels sont confrontés les résidents de Bangalore.

 

Quatre étudiants en architecture, sciences et ingénierie des matériaux, gestion de l’énergie et développement durable et gestion des technologies et entrepreneuriat de l’EPFL, ainsi que trois étudiants du centre EPFL + ECAL Lab comptent parmi les bénévoles du premier programme India Switzerland Social Innovation Camp qui a eu lieu en février.

Les bénévoles ont formé quatre groupes comprenant chacun un designer, un ingénieur, un économiste et un spécialiste des sciences sociales. Chaque groupe a utilisé une approche ascendante de la conception afin de développer et de tester sur le terrain quatre solutions prototypes durables destinées à résoudre les problèmes d’énergie et de logement de Bangalore – l’une des villes indiennes dont la croissance est la plus rapide.

«Cette première expérience de l’entrepreneuriat social a modifié mon point de vue et la création d’un impact social aura une priorité élevée dans mes activités à venir», a déclaré Jelena Dolecek, étudiante en Master en sciences et ingénierie des matériaux, qui a travaillé sur le projet d’abri à double toit. «Le développement de solutions a été très intéressant car nos profils interdisciplinaires ont mis en lumière différents problèmes et donc différentes méthodes pour les résoudre, ce qui a donné lieu à des discussions animées et stimulantes.»

 

Celia Luterbacher, Collège des humanités