EPFL Magazine N° 26

ÉDITO

Un défi fondamental


ENSEIGNEMENT

Repenser la formation pour cultiver la soif d’apprendre

enseignement_sommaire_03

Go-Lab pour encourager l’enseignement des sciences à l’école secondaire


Les cahiers programmables, flexibles et stables


«L’enseignement est tellement important qu’il doit être plus valorisé»


50 ANS DE L’EPFL

«Je me souviendrai toujours de mon examen de thèse, un des bons moments de ma vie»


VU ET ENTENDU SUR LE CAMPUS

Combat de sumos amateurs

vu_sommaire

ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES

Un laser compact pour détecter les polluants

actu_sommaire

Des algorithmes pour faciliter les inventaires forestiers


Une start-up se lance dans le nettoyage de l'espace


Détecter les maladies depuis chez soi grâce à la photonique


INTERVIEW

Klaus von Klitzing: Using fundamental science to measure our world

interview_sommaire

50 ANS DE L’EPFL

Scientastic vous invite à Sion pour un week-end au cœur du numérique

50_sommaire

Revoilà la fête du campus


CAMPUS

ConneXion helps foreigners feel more at home in Switzerland

campus_sommaire

Quel avenir pour nos terrains agricoles?


L’EPFL Extension School offre des bourses


La face cachée des objets


Bon appétit!


«La première image de trou noir, c’était il y a 40 ans»


La Junior Entreprise EPFL, actrice de la formation des étudiants


Un MOOC pour les assistants doctorants à l’enseignement


Groundscape(s)


Un rallye humanitaire entre Lausanne et la Mongolie


Lausanne Racing Team dévoile sa voiture de course électrique


L’AGEPolytique, porte-parole de la communauté étudiante


Quand la physique fait son show


«Au Scrabble, l’esprit mathématique prime sur le littéraire»


LECTURE

La sélection des libraires


CULTURE

Entre le Musée de l’Elysée et l’EPFL, l’heureuse rencontre de l’art et de la science

culture_sommaire

Voyage à travers trois siècles de Park Systems


Printemps de La Grange


Les événements à venir


ÉVÉNEMENTS

Les points forts des 50 ans de l’EPFL

fin_sommaire

CAMPUS

RÉFLEXION

 

La face cachée des objets

One TREE for Climate est une association à but non lucratif dont la mission est de sensibiliser le public aux problèmes du changement climatique et du réchauffement planétaire, en accordant une attention particulière au monde politique des COP et à l’innovation technologique.

Combien de produits ménagers possédez-vous en moyenne dans votre foyer? Pendant combien de temps utilisez-vous chacun d’eux? Ces questions peuvent sembler anodines, mais elles ont néanmoins un réel enjeu environnemental.

En effet, la consommation de biens représente une part importante des émissions de CO2. Celle-ci ne cesse de croître depuis 50 ans. En 1960 par exemple, le volume annuel de produits consommés était trois fois plus faible qu’aujourd’hui. Nous sommes entrés dans une ère de consommation de masse où le produit «single use» est toujours plus vendu sur le marché.

Les enjeux environnementaux de cette consommation de masse restent peu connus auprès de la majorité des consommateurs. L’impact ne se limite pas à l’utilisation des objets. L’extraction des matières premières, leur fin de vie, mais aussi leur fabrication et acheminement, voilà des étapes clés du cycle de vie des produits ménagers. De plus, la miniaturisation et la complexification de ces objets accroissent considérablement leur impact environnemental, dû en particulier à la provenance des métaux rares dont ils sont composés, la production de ceux-ci et l’énergie utilisée pour les transformer. A titre d’exemple, le poids carbone d’une télévision équivaut à un aller-retour Paris-Nice en avion (soit environ 350kg eq CO2).

Mais pourquoi sommes-nous toujours poussés à consommer plus? Parce que le dernier modèle d’un appareil vient d’être mis sur le marché et que nous sommes tentés de l’acquérir au plus vite ? Parce que notre appareil ne marche plus? L’obsolescence programmée serait la réponse. De nombreuses études scientifiques ont démontré que divers fabricants réduisent volontairement la durée de vie des appareils, notamment dans le domaine de l’électroménager. Les fours, réfrigérateurs ou aspirateurs, par exemple, en sont victimes. Ce processus pousse les consommateurs à racheter de nouveaux biens très régulièrement. La surconsommation a donc un impact considérable sur le changement climatique.

Alors, comment trouver une alternative à cette consommation de masse? Consommer de manière intelligente, réfléchie et plus collaborative, créer des espaces d’échange ou de prêt, éviter de se suréquiper et de renouveler tout le temps ses biens seraient des alternatives. Par exemple, un outil de bricolage que nous pourrions utiliser seulement deux ou trois fois: il serait beaucoup plus respectueux pour l’environnement si nous pouvions l’emprunter dans un espace de partage le temps nécessaire. Des plateformes de partage et de location d’objets spécifiques existent déjà. Une alternative serait de démocratiser et développer ce système à plus petite échelle (quartier, campus, commune…). De plus, le coût réduit de l’emprunt de ces divers objets offre un avantage économique à ce système. Consommer de manière intelligente, de façon plus durable, voilà une des nombreuses étapes par lesquelles nous pourrions commencer afin d’avoir un impact positif sur les problèmes environnementaux à notre échelle.

 

Loé Maire et l’équipe éditoriale de One TREE for Climate

> PROCHAIN ÉVÉNEMENT ONE TREE FOR CLIMATE: CONFÉRENCE «LE FUTUR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE», MARDI 21 MAI, 18H15 , SALLE TBA, FOLLOW UP SUR www.facebook.com/onetreeforclimate

BRÈVE

 

BIBLIOTHÈQUE

 

Des consoles de jeux Nintendo à emprunter

 

— Dans sa volonté de diversifier les approches du jeu vidéo, qu’elles soient éducatives, récréatives, sociologiques ou scientifiques, la bibliothèque de l’EPFL propose désormais à sa communauté le prêt de consoles de jeux vidéo. Il s’agit de rééditions d’anciennes consoles Super Nintendo mini (SNES) et de Nintendo mini (NES), sur lesquelles sont déjà installés respectivement une vingtaine et une trentaine de jeux. Les consoles sont empruntables pour une durée d’une semaine et le prêt peut être prolongé selon les conditions habituelles. (Re)découvrez ces univers de jeux rétro et lancez-vous des défis sur les toutes premières versions de célèbres jeux tels que Super Mario, Mariokart, Zelda ou encore Donkey Kong .

 

Ermeline Jaggi, bibliothèque de l’EPFL